voir tous les portaits

Jean-Nicolas
D’Hondt

Je suis la 9e génération de la famille qui dirige l'entreprise familiale

Monsieur Jean-Nicolas D’Hondt vous êtes l’un des membres de l’Association les Hénokiens, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

> Je suis âgé de 34 ans et j’ai une maîtrise en administration des affaires. Je suis la 9e génération de la famille qui dirige l'entreprise familiale que j’ai rejointe il y a 3 ans en tant que directeur général après avoir travaillé huit années au sein d’une entreprise internationale.

Pouvez-nous présenter votre entreprise et ses activités ?

> Nous sommes une entreprise chimique spécialisée dans les solutions destinées aux marchés de l’Hygiène et du Nettoyage. Nous avons été fondés en 1763. Aujourd'hui, nous fournissons et fabriquons sous notre marque nos propres produits de nettoyage à forte valeur ajoutée répondant à tous les besoins spécifiques du B2B. Depuis plus de 20 ans, nous nous sommes spécialisés dans les biotechnologies contenant des enzymes et des bactéries permettant d’obtenir de meilleurs résultats de nettoyage que les produits traditionnels. Nous occupons également une position forte de leader dans les produits de nettoyage durable, plus de 45% de notre production étant respectueuse de l'environnement.

Quels sont pour votre entreprise les faits marquants de ces dernières années ?

> Nous croyons fermement à la  maitrise des enzymes et des bactéries pour éliminer  la saleté. Nous avons travaillé avec des universités pour développer nos propres bactéries particulièrement adaptées à la lutte contre des formes spécifiques de saleté. Cela nous permet de résoudre les problèmes de nettoyage qui ne l’étaient pas auparavant. A partir de là, un tout nouveau marché s’ouvre à nous ...

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vos projets majeurs à plus ou moins longs termes ?

> Nous avons la conviction que nous devons fournir davantage  de services à nos clients afin de leur proposer des solutions couvrant toute la chaine de leurs besoins. Ce service ne pouvant pas venir de nous seulement, nous devrons donc développer des partenariats nous permettant de compléter notre offre et de nous différencier ainsi de nos concurrents.

Quelles sont les raisons qui peuvent expliquer la longévité de votre entreprise ?

> Il n'y a pas de recette magique, mais plutôt une conjonction de chance, de valeurs et d’efforts. Tout d’abord, nous avons toujours eu la chance d'avoir la bonne personne au bon moment. La majorité des entreprises pérennes traversent des moments difficiles, il est crucial d'avoir dans ces moments là un leader capable de faire face aux problèmes. En second, je suis convaincu que, même avec des leaders forts, la conduite d’une entreprise ne peut se faire qu’avec des valeurs fondamentales. Selon moi, les tenants de la pensée à court terme n’ont que peu d’espoir de durer très longtemps. Et enfin, il est nécessaire de produire d’intenses efforts (donc du travail) et d’avoir une forte volonté de garder l'entreprise familiale dans la même famille.

L’extraordinaire longévité de votre entreprise constitue-t-elle un argument dans la relation avec vos clients ?

> Je ne pense pas cela ne constitue un atout même si la pérennité génère de la confiance. Nous devons vendre des produits efficaces correspondant aux besoins de nos clients. Si nos produits deviennent moins efficaces, le fait qu’ils soient fabriqués par une entreprise de plus de deux siècles ne nous rendra pas meilleur. Toutefois, nos clients peuvent se sentir rassurer par notre ancienneté, base à partir de laquelle il est possible de construire des partenariats sur le long terme.

La volonté de votre famille de garder l’entreprise indépendante a-t-elle nécessité au fil des siècles des choix difficiles. Si oui, pouvez-vous nous en citer quelques uns ?

> Bien sûr! Il n’est pas facile de rester indépendant pendant toutes ces années. Heureusement nous avons toujours trouvé des compromis qui nous ont permis de conserver un actionnariat étroit et unit.  

La transmission de votre entreprise à un membre de votre famille est-elle régit par des règles clairement établies ?

> Non, ce n’est pas le cas car il n’y a qu’un seul actionnaire aujourd'hui. Il n'y a donc eu pas de réelle nécessité de fixer des règles strictes. Par contre, nous devrons probablement aller dans cette direction à l'avenir car la 10e génération est plus diversifiée.

La nouvelle génération est-elle déjà dans l’entreprise ?

> Non, la prochaine génération n’est pas encore sur le marché du travail. Ils sont bien trop jeunes et de toutes les façons ils devront être formés et éduqués dans d'autres sociétés que la nôtre. On peut dire qu’il conviendra d’attendre au moins une dizaine d’année avant que la prochaine génération puisse rejoindre l’entreprise. En tous les cas,  je ferai de mon mieux pour transférer l'entreprise à la prochaine génération dès que nous penserons que cela deviendra nécessaire.